ILS NOUS ONT QUITTES

 

 

HOMMAGE A THALIE

Arrivée au refuge durant l’hiver 2016, Thalie est restée craintive de nombreux mois. Progressivement elle s’est détendue et à accorder sa confiance à certains d’entre nous. Elle aimait à rester de longs moments sur nos genoux pour des séances de câlins. Les mois ont passé et pour qu’elle puisse enfin quitter la chatterie et vivre dans la chaleur d’un foyer, nous lui avons trouvé une famille d’accueil. Douce Thalie, ces derniers jours tu avais cessé de t’alimenter ; conduite chez le vétérinaire, le couperet est tombé : tumeur à l’estomac non opérable. La décision a alors été prise de te soulager. Douce Thalie, nous ne t’oublierons pas, tu resteras à jamais dans nos cœurs. Nous partageons le chagrin de sa famille d’accueil qui nous a adressé ce message :

 « C'est avec une profonde tristesse que nous avons accompagné Thalie, hier soir, pour son dernier voyage.  Nous sommes encore sous le choc. Nous avons eu beaucoup de chance de partager ces derniers mois avec elle. Elle nous a apporté énormément de bonheur et nous lui avons donné autant d'amour et de câlins que possible. C'était une jolie petite minette extrêmement attachante qui ne donnait pas sa confiance au premier venu.  Après 2 mois passés à explorer toutes les cachettes possibles de la maison, Thalie s'est détendue et préférait rester près de nous dans le salon. Chaque fois que nous passions à côté d'elle, Thalie nous miaulait doucement dessus pour attirer notre attention et nous demander des câlins. Elle se blottissait contre nous et pouvait passer des heures à se faire dorloter. Elle semblait vraiment heureuse avec nous. Nous sommes contents d'avoir pu lui apporter la douceur et le réconfort d'un foyer pour ces derniers mois. Ma petite Thalie, tu as laissé un énorme vide dans nos vies. Tu nous manques affreusement. Repose en paix ma belle et douce petite Thalie. »

 

 

HOMMAGE A ENZO

ENZO est arrivé dans notre refuge au début du mois de septembre. Il était très âgé, sans que l’on sache vraiment de combien et surtout très amaigri. Nous avons vite compris qu’il ne lui restait plus longtemps à vivre, ce que les investigations vétérinaires ont confirmé : cancer généralisé. Il n’était pas question pour nous de laisser Enzo en chatterie pour le temps qui lui restait à vivre et nous lui avons trouvé une famille d’accueil. Hier l’état d’Enzo s’est encore dégradé et nous avons décidé d’abréger ses souffrances. Voici le message que nous adresse sa famille d’accueil :

« Enzo, la maladie te rongeait de l'intérieur et nous avons pris ce difficile choix d'abréger tes souffrances.  Nous t'avons pris chez nous en famille d'accueil car un chat de ton grand âge n'a pas sa place en chatterie.  Tout de suite tu as trouvé tes marques malgré les enfants, les chiens et les chats. .. Tu aimais faire ta sieste au soleil ou sur le canapé. Tu étais gourmand, câlin et surtout très gentil.  Encore un adorable chat qui nous quitte. Notre vieux pépère est parti, mais on peut dire qu'il aura été notre petit roi pendant ces 3 semaines.  Tu laisses un vide dans notre maison. Kenavo mon grand Enzo. »

 

 

HOMMAGE A FLUFFY

Notre petit Fluffy est parti rejoindre les étoiles. Un amour de lapin, espiègle, gentil, qui adorait les câlins. Nous espérons lui avoir donné tout l’amour et l’attention qu’il méritait. Ces quelques mois avec lui ont été bien trop courts, nous aurions aimé l’avoir encore un peu plus longtemps à nos côtés. Soit heureux là où tu es Fluffy 

 

 

HOMMAGE A JULIETTE

Juliette, en juillet dernier, tu es arrivée au refuge, conduite par une bénévole qui t’avait trouvée,  errante et amaigrie. Tout laissait croire que tu avais connu la chaleur d’un foyer. Avais-tu été ensuite abandonné ? t’étais- tu égarée ? Nous ne connaissions pas ta vie. Ton arrivée au refuge n'a pas été simple pour toi car tu supportais mal la promiscuité de tes congnénères; tu attendais impatiemment qu'un humain vienne enfin te rendre visite pour pouvoir recevoir les caresses que tu affectionnais tant. Les semaines ont passé et ta maigreur restait visible. Des investigations vétérinaires ont décélé un cancer pulmonaire non opérable. Il ne restait qu'une chose à faire te prodiguer des soins palliatifs, soulager ta douleur. Bien sûr hors de question de te laisser au refuge les derniers jours qu'ils te resteraient à vivre et nous t'avons donc trouvé une famille d'accueil. 

Ces derniers jours, ton mal s'est accentué, tu ne t'alimentais plus que difficilement, tu demeurais prostrée. Ce matin, tu as refusé de manger et montré de grandes difficultés respiratoires. La souffrance était patente. Dans un souci de bienfaisance, nous avons donc décidé d’abréger tes souffrances. Nous ne t’oublierons pas douce et gentille Juliette. Nous te pleurons.

 

 

HOMMAGE A SAIKO

« C'est le cœur lourd que j'écris ces quelques lignes. Saiko nous a malheureusement quittés ce matin. Que dire de lui si ce n'est que c'était un grand chien. Non pas par sa taille mais par la grandeur et la bonté de son cœur. Il a fait aimer sa race à des gens qui avaient peur des molosses, il a cassé les préjugés de part sa joie et sa gentillesse. Il était égal à lui même. Il aimait tout le monde, les gens, les chiens, les chats, les chevaux et tous les autres animaux, et tout le monde l'aimait en retour. Ca a été une grande joie de le sortir du refuge en tant que famille d'accueil et de lui donner une seconde chance. Quelle joie aussi lorsqu'il fut adopté quelques mois après par des connaissances, je pouvais le voir et le garder régulièrement. À la maison on était tous content de revoir "notre gentil doudou Saiko". Il était aussi toujours content de revenir à la maison et de retrouver ses copains chiens le temps d'un séjour ou simplement d'une balade. Il avait une joie de vivre communicative, il égayait une journée à lui tout seul de sa simplement présence et de son amour pour les ballons. Malgré son grand âge il sera resté jusqu'au bout un grand gamin. Il était aimé d'un amour fort et il a parfaitement su nous le retranscrire. Je ne le remercierai jamais assez, il était parfait, il a renforcé mon amour pour les rottweiler car il était merveilleux. J'étais là pour le sortir du refuge et j'étais là aussi pour emmener son corps vers un horizon meilleur. Vas, voles mon grand, reposes toi bien comme tu aimais si bien le faire en plein soleil allongé dans l'herbe fraîche. Nous ne t'oublierons pas, et c'est le cœur peiné que j'écris ces quelques lignes, les mots ne seront pas assez forts pour expliquer ce que tu étais. » Chloé

 

 

HOMMAGE A BILBO

 

C’est avec beaucoup de chagrin que nous vous annonçons le décès de Bilbo, notre gentil doyen de 16 ans. Arrivé dan notre refuge alors qu’il avait 14 ans et qu’il venait de perdre brusquement sa maîtresse, Bilbo ne s’était jamais fait à la vie en box et à la nuit tombée, il se mettait à pleurer. Nous l’avions à deux reprises placé en famille d’accueil mais à chaque fois il s’était remis à pleurer le soir.

La solution est venue de l’association Hathi qui a accepté d’accueillir notre loulou. Là bas les chiens vivent en liberté et Bilbo a de suite trouvé sa place et séché ses larmes. Grâce à Florence qui l’a aimé et choyé comme l’un de ses chiens, Bilbo a pu vivre plusieurs mois de bonheur et retrouver la joie de vivre. C’est accompagné par elle ce matin qu’il s’en est allé.

Merci Florence pour tout ce que tu as fait pour lui. Bilbo restera à tout jamais dans nos cœurs, nous le pleurons.

 

 

HOMMAGE A PRINCESSE

La gentille petite Princesse est arrivée au refuge dans un carton avec 7 de ses congénères. Ses maîtres n’avaient pas stérilisés les premiers chats de la maison et quand il y en a eu 8 chez eux, ils s’en sont débarrassés. Princesse était très certainement consanguine, chétive et d’une grande fragilité. Pour qu’elle se requinque, nous l’avions placée en Famille d’accueil. Elle a ainsi pu profiter de plusieurs semaines de chaleur et de douceur chez une famille au grand cœur. Voici le message qu’elle nous adresse :

 

« C'est avec une immense tristesse que nous avons découvert Princesse ce matin dans son panier qui s'est éteinte dans son sommeil. Arrivée chez nous il y a 6 semaines,  Princesse était une jeune minettes très attachante. L'ayant trouvée amaigrie à mon retour de vacances,  je l'ai prise en famille d'accueil pour la requinquer. Malheureusement,  elle n'a pas grandie et son coeur a dit stop cette nuit. Elle aimait tout le monde et n'avait de cesse de réclamer des câlins aussi bien auprès de ses congénères, des humains ou des canins. Lorsque nous étions occupés elle se blottissait dans notre gilet et faisait la sieste contre nous. Quel vide affectif pour nous! Être famille d'accueil s'est aussi accepter que des fois ça ne marche pas,  mais quoiqu'il se passe, si c'était à refaire nous le referons car elle aura eu une douce fin de vie chez nous. Elle laisse une belle empreinte de pattes dans notre maison et nous ne l'oublierons jamais. ».

 

 

HOMMAGE A HECTOR

Hector était en fourrière et avait été pris en charge par notre association pace que nous voulions lui offrir une fin de vie la plus belle possible. Il était en très mauvais état et nous savions que s’il restait en box, il mourrait vite ; nous lui avons donc trouvé une FA chez qui il a pu profiter de 10 mois de bonheur. Nous ne remercierons jamais assez cette famille au grand cœur qui après quelques semaines a tenu a adopter Hector. Ces derniers jours sont état s’est dégradé et Hector s’est doucement endormi aux côtés de sa maîtresse. Voici l’hommage qu’elle a rédigé pour lui :

 

« Hector m'a été confié en novembre 2016, son espérance de vie semblait des plus courtes, le vétérinaire était plutôt pessimiste. Mais c'était sans compter sur la force et le courage de notre super héros, parce qu'il en était un ! pour réussir à rester toujours adorable malgré les nombreux problèmes de santé dont il souffrait. Décrit comme caractériel lorsqu'il a été trouvé, il s'est révélé être un chien d'une gentillesse extrême. Il avait un énorme besoin de contact, de présence, de câlins... Son meilleur copain était un chaton qui mangeait avec lui et passait et repassait sous sa tête pour le câliner ! Ta façon de mettre ta tête au creux de ma main pour me montrer ton affection Hector, de claquer des dents sur mes doigts quand je venais "t'embêter", mais jamais jamais tu ne m'aurais mordu, parce que tu étais un amour de chien .....Je n'oublierai jamais l'honneur que tu m'as fait en m'accordant ta confiance alors que des humains t'avaient certainement tellement fait souffrir. Ce bonheur que tu as manifesté à mon arrivée peu avant ton dernier voyage et que seule moi pouvait deviner .Je suis tellement fière que ce soit à moi que tu aies donné tout ça, tu t'es endormi sous mes caresses, en confiance et rassuré. Je t'ai donné toute l'affection et le confort  possible ma grosse patate. J'espère que tu es heureux là où tu es après ces 10 mois passés à nos côtés, merci Hector. Tu laisses un vide immense alors que tu es resté près de nous une année à peine mon super héros, tu nous manques. »

 

 

HOMMAGE A PERLE

Perle, jolie chatte écaille diluée était arrivée au refuge en mars 2014. Elle a passé plus de deux ans en chatterie sans jamais s’y faire : malgré l’attention que nous lui portions, elle restait triste et d’humeur morose. En octobre dernier, victime d’un othématome, elle a eu la chance d’être accueillie dans le foyer d’une salariée du refuge et ne l’a plus jamais quitté. Perle s’est éteinte il y a quelques jours et nous partageons le chagrin de sa Famille d’accueil au grand cœur qui aura permis à Perle de vivre enfin hors du refuge, aimée et choyée. Voici le message que nous adresse sa FA :

« PERLE nous a quittés ce 21 Juillet, une tumeur oculaire très agressive ne lui laissant aucune possibilité d’une vie digne et sans souffrance. Nous avons pris la décision de l’aider à partir. PERLE avait au moins 12 ans. Sa vie n’a pas toujours été facile. Au refuge, elle se faisait discrète dans la chatterie. Une aggravation de son état de santé, une chirurgie nécessaire et l’impossibilité d’assurer in situ un régime alimentaire strict m’avaient conduite à la prendre en famille d’accueil. Elle a été opérée de son othématome, a supporté vaillamment la présence d’éponges cousues sur ses oreilles pendant 3 semaines, les prises de sang régulières pour la surveillance de son insuffisance rénale …. Dire qu’elle était une malade facile serait mentir … PERLE avait un sixième sens pour détecter la préparation des médicaments et courrait se cacher … il fallait ruser, attendre qu’elle oublie ce qu’elle avait vu …. et faire attention à ses doigts pour lui faire avaler les comprimés. Pas rancunière, elle était devenue une chatte adorable, très câline, venant régulièrement dormir sur mes épaules et me ronronner aux oreilles quand elle voulait des caresses. Elle laisse un grand vide ».

 

 

HOMMAGE A VENUS

Vénus, berger allemand adoptée dans notre refuge il y a 6 ans s’est éteinte hier. Voici le message qu’adresse sa maîtresse.

« Vénus, adoptée chez vous il y a 6 ans, ma donné 6 années de pure bonheur. Nous étions fusionnelles. Hélas elle ma quitté hier à l'âge de 13 ans 1/2. Pour lui rendre hommage,  je vais parler au nom de Vénus : « je te vois de mon paradis de chien , je continue à veiller sur toi et à te suivre partout ou tu vas. Je ne t’oublierai jamais car tu as été une merveilleuse maîtresse. D'ici je vois toute la misère des chiens battus, maltraités comme je l’ai été ou abandonnés. Merci pour la vie que tu m'as donné ». Voilà ce que m'aurais dit ma Vénus ».

 

 

HOMMAGE A GHOST

 

Ghost avait été abandonné dans notre refuge en septembre 2015. C’était un jeune molosse énergique et affectueux, toujours content de voir du monde. Des investigations vétérinaires ont décelé qu’il souffrait d’une insuffisance rénale très sévère et irréversible. Ces derniers mois, il s’était affaibli et pour qu’il ne vive pas ses dernières semaines en chenil, une Famille d'Accueil lui avait ouvert les portes de son foyer. Voilà le message qu’elle nous adresse :

« Une pensée à toi mon gros Loulou. J'espère que ces semaines passées avec moi ont été aussi heureuses que possible pour toi ; j'aurais aimer que ton départ se fasse plus tardivement afin de pouvoir te donner encore d'avantage mais je me réconforte à l'idée que désormais tu ne souffres plus et que tu est bien là où tu es ; je l'espère, mon pot de colle. Tu vas bien me manquer. »

 

 

HOMMAGE A BIDULE

 

Pour qu’il ne vive plus dehors en proie aux intempéries, Bidule, gentil petit chat libre du refuge qui commençait à prendre de l’âge et à la santé défaillante, avait été accueilli en février dernier par une bienfaitrice. C’est le cœur lourd qu’elle nous a annoncé il y a quelques jours son décès. Il aura vécu ses 10 derniers mois au chaud, choyé et aimé. Nous partageons le chagrin de sa Famille d'Accueil et n’oublierons jamais notre Bibi, tellement gentil et câlin.

 

 

HOMMAGE A EOLE

 

Eole est arrivé dans notre refuge en avril 2016. Des les premières jours, ce molosse au grand cœur  s’est révélé être un super chien, gentil, affectueux et fidèle. Nous n’avons pas tous eu le plaisir de partir en balade avec lui car sa force et sa puissance n’étaient pas à la mesure de tous, mais nous avons tous eu celui de lui rendre visite dans son box, de lui parler et de le caresser. La fidélité était sa marque et Eole  n’a jamais fait le deuil de son ancien maître. Malgré l’attention et la tendresse qu’on lui donnait, Eole restait triste et déprimé. Cette grande tristesse alliée à une santé fragile a eu raison de lui. Cette nuit, Eole s’est éteint. Eole, ce si fidèle compagnon, restera dans nos cœurs à jamais, nous le pleurons.

 

Venez nous rencontrer 

Des Animaux et Des Hommes
Route de Pornic - Les Landes Bigot
44340 Bouguenais

dadh44@free.fr 

02 40 26 90 00 02 40 26 90 00

 

Devenez bénévole

Vous voulez devenir bénévole ?                  Vous trouverez tous les renseignements dans la rubrique Nous aider de ce site!

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Des Animaux et Des Hommes